Théories du complot à l’heure d’Internet

Si les individus continuent d’utiliser les média traditionnels, comme la presse écrite, la naissance et l’affirmation d’Internet bouleversent les manières de s’informer. Si internet a amélioré l’accès à l’information, il a aussi donné une nouvelle jeunesse à des phénomènes comme les théories du complot.

Qu’est ce qu’une théorie du complot ?

Une théorie du complot est une thèse, selon laquelle des événements seraient secrètement planifiés par un groupe d’individus. Ceci afin de conquérir politiquement et de dominer économiquement le monde. Les théories du complot étaient, au départ, véhiculées afin de remettre en question l’autorité politique ou scientifique.

Mieux comprendre les théories du complot | Le 15-18
Théorie du complot sur internet

Les méthodes et objectifs des complotistes

Les théories du complot ont commencé à se diffuser au 18 ème siècle. La révolution Française et les Lumières furent les premières à en faire les frais. Au travers de dénonciations de complots antichrétiens, par John Robinson, par exemple.

Description de l'image John Robison.png.
John Robinson, physicien, inventeur et auteur conspirationniste Ecossais

Les complotistes ont pour objectif d’entreprendre des actions illégales afin de détenir une forme de pouvoir absolue (politique, économique ou religieux). Lorsqu’ils veulent établir la réalité de leurs thèses, ils présentent des preuves afin d’établir une thèse simple.

79% de la population française est complotiste selon une étude du Figaro. Certains d’entre eux, craignent le pouvoir absolu, ils cherchent donc à l’obtenir afin d’influencer au maximum les opinions publiques. Les théories du complot sont donc de la manipulation mais surtout de la désinformation.

Internet un support propageant les théories du complot

Sur Internet, on peut retrouver de multiples sites, où l’on peut exprimer notre opinion librement. Afin, de transmettre leurs idéologies, les complotistes utilisent Internet car il a le pouvoir de retransmettre des information en temps réel et que les modérateurs sont rares. Chaque jours des milliers de sites véhiculent des rumeurs et informations fantaisistes faisant d’Internet une gigantesque vitrine du complotisme. Pour déposer un article sur Internet, il est inutile de posséder un diplôme ce qui peut avantager beaucoup d’utilisateurs, ceci laisse place aux fausses informations.

Ce que contient la loi française contre les "fake news"
Les fake news se multiplient sur Internet

Lorsque l’on surfe sur Internet, on peut rencontrer de fausses informations ou être mis en lien avec des sites complotistes sans s’en apercevoir, cela représente donc un véritable danger. De plus, l’absence de contrôle et la rapidité de diffusion des informations sont propices à la généralisation d’intox (information fallacieuse). Le but n’est pas de diffuser une information vraie, mais d’être le premier à la diffuser.

Lutter contre les théories du complot

Pour lutter contre la propagation de fausses informations et de théories du complot, des outils de décodage font leur apparition. Decodex, un décodeur créé par Le Monde, en 2017, a pour but de lutter contre la diffusion des intox et théories du complot.

A l’heure d’Internet l’information est abondante et la question de la fiabilité doit se poser. En France, le site gouvernemental, “On te manipule” crée en 2016, a pour objectif de sensibiliser les internautes à un esprit critique plus développé. À chacun d’éduquer son sens critique, afin de démêler les informations fiables des farfelues.

Le Décodex, un premier pas vers la vérification de masse de l'information
Decodex créé afin de lutter contre les théories du complot

À voir aussi: Quand Omar Sy colle les affiches de «Lupin» dans le métro parisien

Total
1
Shares
Related Posts