Roland Garros 2020 – Le jeune français Hugo Gaston créé la surprise !

Comme chaque année depuis sa création en 1968, l'événement sportif qui a vu naître les plus grands joueurs de tennis internationaux, était attendu de pied ferme, malgré un contexte sanitaire particulier.

Reporté du 21 septembre au 11 octobre en raison de l’évolution du COVID-19, l’événement reste ouvert au public sous conditions d’un accès limité, de la distanciation sociale et du port du masque dans l’enceinte du site. S’il était initialement question de conserver une capacité d’accueil de 50 à 60% par rapport aux années précédentes, la Préfecture de police de Paris a choisi de limiter le nombre de spectateurs à 5 000 par jour sur l’ensemble du site de 12 hectares, soit un total de 75 000 spectateurs contre 520 000 l’année passée.

Une édition bien plus intimiste que d’usage, des gradins parsemés et de nombreuses averses, qui n’empêchent cependant pas les joueurs de nous offrir du grand spectacle !

Hugo Gaston, un jeune français de 20 ans, en huitièmes de finale !

Vendredi 2 octobre dernier, le jeune Toulousain Hugo Gaston, 239e mondial, a éliminé le Suisse Stan Wawrinka (vainqueur de seize titres en simple sur le circuit ATP, dont trois tournois du Grand Chelem : l’Open d’Australie en 2014, Roland Garros en 2015 et l’US Open en 2016) en 5 sets 2-6, 6-3, 6-3, 4-6, 6-0, se classant ainsi pour les huitièmes de Roland-Garros. Il a réalisé un exploit en devenant le dernier représentant masculin français en lice pour obtenir une place en quart de finale. Il s’est exprimé sur cette incroyable expérience en séduisant le public par son naturel et sa spontaneité “Ca va être une expérience de dingue. Je vais tout donner comme aujourd’hui, on verra bien le résultat, je n’ai rien à perdre, et je vais tout faire pour gagner aussi“.

Ce dimanche il a affronté l’autrichien Dominic Thiem, numéro 3 mondial, deux fois finaliste à Roland Garros et vainqueur à l’US Open, pour obtenir sa place en quart de finale en nous offrant un grand moment de sport. A deux doigts de battre son adversaire, Gaston a finalement été éliminé en 5 sets après près de 3h30 de match, non sans lui donner du fil à retordre. Il déclarait tout de même “Je sors la tête haute, bien évidemment partagé entre un peu de déception et beaucoup de fierté”. “Jouer contre des joueurs comme ça et voir qu’on a le niveau et qu’on tient pendant longtemps, ça donne envie de repartir s’entraîner pour être encore plus fort”. Son adversaire a également salué ses performances sur le terrain en lui reconnaissant de nombreuses qualités.

“Je n’avais pas vu un joueur avec un tel toucher depuis très longtemps. Ses amorties viennent d’une autre planète, il m’a fait sprinter quatre cents fois vers le filet. S’il continue comme ça, il va devenir un très grand joueur.”

Dominic Thiem
Retour en vidéo sur les moments forts de ce match.

Un avenir prometteur pour ce jeune joueur

Dès l’âge de 3 ans, le petit Hugo avait déjà une raquette à la main et a très vite pris le chemin de la terre battue des tennis club en se distinguant par son “style créatif”, comme le décrit son entraîneur Marc Barbier. De part sa taille et son style explosif, c’est un jeune joueur surprenant et très prometteur pour le tennis français. A tout juste 20 ans, le médaillé d’or aux Jeux Olympiques de la jeunesse en 2018 réalise aujourd’hui son rêve d’enfant. En deux matchs seulement, il a su créer la surprise en se plaçant au rang de nouvelle révélation française.

Son entraîneur Marc Barbier a fait part de son sentiment à l’Equipe à l’issue de ce parcours : “C’était un énorme de sentiment de fierté vis-à-vis d’Hugo et du tout ce qu’il a pu accomplir. C’est la fierté qui prédomine et malgré tout, il y a une petite pointe de regret. Au milieu du cinquième set, il avait la possibilité de faire quelque chose. C’est un peu bizarre pour nous qui sommes arrivés avec des ambitions modestes d’être un peu déçus après une défaite contre Dominic Thiem”.

Marc Barbier (en haut à gauche) encourage Hugo Gaston. Crédit photo : P. Lahalle/L’Équipe

Depuis dimanche il n’en finit plus d’être sollicité pour ses prouesses techniques. Son jeune âge et sa marge de progression laissent présager un bel avenir. Il déclarait avant le tournoi “Je veux essayer d’entrer dans le Top 100 le plus rapidement possible, puis de me donner des objectifs au fur et à mesure de ma progression.”
C’est désormais une affaire à suivre de près pour le public français et les amateurs de balles jaunes !

A lire : L’écharpe du tonnerre

Total
1
Shares