Gaspard G – étudiants : “les meilleures années de nos vies”

Il y a quelques jours, le Youtubeur français Gaspard G, publiait une vidéo relatant la situation des étudiants face à cette crise sanitaire. Un message émouvant, qui met en évidence la détresse des jeunes aujourd’hui suite aux nombreux témoignages qu’il a reçus.

Près de 2 millions de vues en quelques jours

Le 23 janvier dernier, le jeune Youtubeur publiait sa vidéo intitulée “Les meilleures années de nos vies” sur son compte Instagram.

Dans cette vidéo en noir et blanc, le jeune homme de 23 ans dresse le sombre tableau de la situation des étudiants en France. Pour cela, il s’est inspiré des témoignages récoltés autour de lui. “Nous, étudiants de France, vivons littéralement enfermés depuis presque un an”, résume Gaspard Guermonprez, originaire d’Englos, dans les Hauts de France. “Nous les étudiants, nous les confinés, nous les Robinsons modernes, notre avenir se ternit, nos rêves s’estompent, nos cours s’annulent. Si on n’a pas d’espoir quand on a 20 ans, alors que nous reste t-il ? “, témoigne le jeune homme. Ces propos sont tenus sans remettre en cause l’implication et la bienveillance du corps enseignant. Il s’agit simplement d’une réalité, qu’il exprime avec beaucoup de poésie, de justesse, d’altruisme.

Suite à cette vidéo, de nombreux messages de soutien, des partages de bons plans à destinations des étudiants ont été publiés. En effet, certaines entreprises laissent également des messages pour proposer aux jeunes de les rejoindre en stage. Un réel élan de solidarité dans cette période compliquée pour chacun d’entre nous. “Le coût de cette pandémie est humain”, ajoute-t-il.

Accédez à la vidéo ici

Une réponse de Jean Castex, le premier Ministre

Sa vidéo a même interpellé le sommet de l’Etat. Les proches du premier Ministre l’ont informé de l’existence de cette vidéo et ce dernier a pris la peine d’appeler le jeune homme.
ll le dit dans la vidéo, le premier Ministre est sensible à la question étudiante. En effet, une option de dérogation n’est pas écartée.

Sur le sujet d’un troisième confinement, Jean Castex ouvre la porte à la mise en place d’une exception pour les étudiants, qui pourraient continuer à être autorisés à aller en cours une fois par semaine. “Même quand on est confiné, on a pu, parfois, prévoir un certain nombre d’exceptions. Est-ce que compte tenu de la réalité des étudiants, on les fait rentrer dans les exceptions ? À quel moment ?”, s’interroge Jean Castex.

Une mesure que Gaspard Guermonprez a tenté de défendre au mieux. En effet, en reprenant ces mots : “à quoi sert-il de vivre si c’est pour laisser la place à une génération de morts-vivants ?”.

Un peu de patience donc, nous devrions en savoir plus d’ici quelques jours sur les nouvelles mesures du gouvernement. En attendant, nous souhaitons bon courage à tous les étudiants qui se retrouvent dans cette situation. Rappelons que des mouvements solidaires ont vu le jour avec notamment le phénomène “Study with me”.

A lire : Le phénomène mondial des “Study with me”.

Total
1
Shares
Related Posts