Disparition de Kenzo Takada : le monde de la mode en deuil

Le créateur japonais Kenzo Takada, né le 27 février 1939 à Himeji, au Japon, plus connu sous le nom de Kenzo, s’est éteint dimanche 4 octobre dernier, à l’âge de 81 ans.

Une fleur parmi les fleurs

Grande figure de la mode internationale, Kenzo Takada est le premier styliste japonais à s’installer à Paris en 1965, capitale mondiale de la mode et véritable lieu de fascination pour lui, afin d’y développer son art. Vous le connaissez forcément, chacune de ses pièces est identifiable par motifs floraux, colorés et tendances. Il avait apporté un vent fraîcheur, de voyages et de liberté au fil de ses créations. Ses inspirations multiculturelles liées à sa passion du voyage, se retrouvent également dans ses accessoires et parfums : des notes chaudes, florales, avec un quelque chose venu d’ailleurs.

Le dernier défilé de mode Kenzo automne/hiver 2020-2021

Icône de la mode mais également passionné par l’art sous toutes ses formes, il s’est démarqué par son originalité et son côté décalé. Il était également reconnu pour ses fêtes grandioses dans sa résidence remplie d’oeuvres d’art. En 2009, il avait prit la décision de vendre ses biens afin de se consacrer à sa deuxième passion : le voyage et la découverte du monde.

De la mode au design : plusieurs cordes à son arc

Après avoir quitté le monde de la mode en 1999 (il avait vendu son entité à LVMH en 1993), il avait s’était lancé en janvier dernier dans une nouvelle aventure avec la création de sa propre marque de design d’intérieur de luxe, nommée K3. Le chiffre s’écrit à la japonaise avec trois traits horizontaux ; de la sobriété pour symboliser le luxe et la simplicité mais là encore on y retrouve sa griffe : des motifs floraux et oniriques qui nous transportent dans un autre monde.

Au coeur de la collection on retrouve les différents composants pour un intérieur cosy réussit : tapis, meubles, papiers peints, céramiques, draps, linge de maison, dans des tons vifs ou plus subtils, mais toujours dans cet esprit chaleureux qui lui tenait tant à coeur.

“Mon intérieur idéal serait un confort qui invite à rester chez soi”.

Kenzo Takada

Le lancement de sa marque symbolise également un hommage à ses origines japonaises. Il y représente l’art et la culture du Japon à travers trois thématiques :

  • « Shogun », un ligne masculine, sobre et solennelle, dominée par le noir et blanc
  • « Sakura », représentant harmonie et tranquillité et avec des notes d’or intégrées à une subtile palette de couleurs pastels
  • « Maiko », un hommage aux kimono et maquillage de jeunes geishas avec des couleurs rouge et rose vives.
Kenzo nous parle du lancement de K3

Reconnu comme étant un poète du vêtement et de l’art de vivre, nul ne doute que Kenzo laisse derrière lui un grand héritage de l’art au sens large et un grand vide dans le monde de la mode.

Total
0
Shares