Bordeaux : Les danseurs anonymes de la supérette retrouvés !

Il y a quelques jours, deux danseurs ont été repérés par les caméras d’un supermarché à Bordeaux. La responsable avait lancé un avis de recherche. En effet, elle souhaitait les remercier pour cet élan de bonne humeur sur les réseaux sociaux avec la situation sanitaire compliquée. C’est aujourd’hui chose faite, ils ont répondu à son appel !

La fin d’un suspense insoutenable à Bordeaux 🙂

Après plusieurs semaines de recherches, le couple de jeunes danseurs a été retrouvé. Souvenez-vous, le 16 février dernier, ils avaient enflammé les rayons de la supérette pour notre plus grand bonheur. Ils s’appellent Anthony et Pierrine. Ils étaient de retour samedi 27 février, au Spar bordelais du cours de la Marne.

Les jeunes de 19 ans ont ainsi pu faire la rencontre de la propriétaire du magasin, Stéphanie Sarrau. En onze jours, la vidéo qu’elle a publiée sur les réseaux sociaux a été visionnée plus de 2,5 millions de fois. Une histoire aussi légère et amusante.

Des danseurs avertis

Mais qui sont-ils ? « J’étais rentré pour les vacances », raconte Anthony, étudiant en prépa de droit au lycée Gustave-Eiffel, mais originaire de Saint-Dizier, en Haute-Marne. « Un ami nous a reconnus et m’a envoyé la vidéo. Je l’ai découverte un matin, j’ai réveillé tout le monde dans la maison ! » raconte le jeune homme.

« On danse tout le temps, dès qu’il y a de la musique », reprend Pierrine, qui fera des études de cinéma l’an prochain à Bordeaux. Et, fermeture des discothèques oblige, toutes les occasions sont bonnes pour se défouler, y compris au son de la radio d’un supermarché. La patronne Stéphanie Sarrau participe sans le vouloir à la transformation de son magasin en piste de danse. En effet, avec la radio branchée toute la journée sur Nostalgie, la musique fait partie du décor. Et ce, pour le plus grand plaisir et les oreilles des clients.

Une fin heureuse, musicale et récompensée

« On la met un peu plus fort, c’est vrai… Les clients apprécient, c’est bien d’avoir une musique entraînante, ça donne le sourire », dit Stéphanie Sarrau. Et d’assurer : « Il y a un lien qui s’est créé » avec les deux jeunes clients. Ces derniers sont ainsi repartis avec un bon pour des soins aux Sources de Caudalie, une bouteille de champagne. Nostalgie, radio officielle du magasin, leur a également offert des entrées au Futuroscope et un vinyle de Queen pour perdurer sur de la bonne musique !

Une belle récompense pour ces beaux pas de danse 🙂

A lire : Bordeaux, des clients pris en flagrant délit de danse dans un supermarché

Total
1
Shares
Related Posts