Astuce à la française #deuxième ou second #2

Le français est une très belle langue… parfois aussi très compliquée ! Grâce à cette rubrique “Astuce à la française”, évitez les pièges !

 

Pour commencer, une petite devinette :

Si, dans une course, je dépasse le deuxième coureur, je me retrouve à quelle place selon vous ?…

Premier ? Non ! Si je dépasse le deuxième coureur, je prends donc sa place et me retrouve de facto en deuxième position… c.q.f.d.  !

Bon, maintenant le plus important : aurait-il été exact de dire “seconde position” au lieu de “deuxième position” ?

En réalité, ça dépend du contexte !

Lorsqu’on utilise « deuxième », cela sous-entend qu’il y a, ou qu’il peut y avoir, un ou une troisième. En revanche, « second » ou « seconde » implique qu’il n’y a pas de troisième possible.

Du coup, dans une course où il n’y aurait que deux coureurs, on terminera second alors que dans une course à plus de deux, l’utilisation de deuxième s’appliquera.

Deux exemples pour encore mieux comprendre la nuance :

« C’est la deuxième fois que tu me fais le coup ! » dit Mathias à son ami Marc.

Mathias sous-entend ici que la possibilité d’une troisième fois n’est pas à exclure !

« J’ai eu mon permis à la seconde tentative » a déclaré Marine.

Pas de troisième tentative en perspective puisque deux essais auront suffi : l’utilisation de « seconde » est bien nécessaire.

Vous ne le saviez pas ?
Ben maintenant, vous le savez : astuce intégrée !

À très bientôt pour une nouvelle “Astuce à la française”

À lire : L’équipe de France de GR au Championnat d’Europe

Total
0
Shares
Related Posts